OSOI

Ce forum est le forum du jeu de rôles amateur OSOI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le travail sur le premier supplément est lancé.

Partagez | 
 

 Les mystères des pyramides (Campagne 2008-2009 3/4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre Spleenhood
Rear Admiral
Rear Admiral
avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Les mystères des pyramides (Campagne 2008-2009 3/4)   Sam 4 Juil - 10:46

Joueurs présents:

Gwenhierd
Luciole
Rémi
Hélios

Les Pjs arrivent sans encombres à suivre l'Inn pour passer en suisse, et s'en vont gaiement au point de rendez-vous convenu par les forces alliées s'ils se retrouvaient en territoire helvétique: la Banque Nationale de Grande Bretagne, à Zurich. Vladimirovna, Bluffy, Von Gyver s'y rendent donc, guettés par de nombreux personnages vêtus d'imperméables de cuir et de feutres noirs, lisant un jounal troué adossés à un mur. La décision est prise de ne pas attaqueren pleine rue, les suisses étant un tantinet tatillons au maintien de l'ordre publique et à la propreté municipale. Ils entrent donc à l'intérieur, après qu'Harry MacKenzie, un écossais (nomal, pour un banquier) leur ai ouvert. Harry étant également du MI-6, il les fait descendre à la salle des coffres où se trouve divers services de renseignement alliés servant de liaison entre les forces de l'Ouest et le territoire de l'Axe. Vladimirovna fait une syncope en descendant les 666 marches qui y mênent.

Ils sont rejoints par Balthazar, libéré faute de preuves de sa dernière excursion en territoire polonais. Les Pjs envoient leur rapport aux HQ de l'OSOI et quelques heures plus tard, le transcripteur crachotte quelques lignes, et un rond de cuir interpelle le groupe. Ils doivent se rendre au 88éme congrès médical du Caire, où ils doivent "surveiller, interroger et neutraliser le responsable des recherches médicales de l'Ahnenerbe, tout en prenant toute mesure restrictive ou répressive jugée nécessaire sans mettre en danger la stabilité précaire du Proche Orient". Wu*, l'homologue chinois de Khi, affecté en Suisse, leur fournit une étrange grenade qu'il leur demande de tester. Il s'agirait d'une grenade de diversion, provoquant un effet aveuglant intense grâce à une charge de 500g de phosphore. Bon, et bien sûr, le plein de dynamite, un déphaseur de champ nécrotique, un dispositif anti cinétique de Turing, une montre (suisse) lance-acide (dont ils ne se serviront pas... Wu leur file des blouses pour je cite "faile docteule".

Hop, un petit avion pour le Caire. Nos héros toujours suivis par la SD-Ausland (de la RSHA, la Reichssicherheitshauptamt**) en cuir noir déambulent dans les rues étouffantes et les souks du Caire, à la recherche de leur hôtel. En passant devant la SCEP***, ils cassent la figure à un français prétentieux et jouent avec l'interrupteur de l'entrepot des poules. Et gagnent du pulp. Arrivés au Majestic, leur hôtel où se déroule également le congrès, ils s'équipent de leur simples blouses et descendent à la salle de réception. Et font tâche, avec leurs blouses blanches au milieux des jaquettes et des costumes, ils essuient plusieurs regards interrogateurs de responsables nazis présents.
L'Herr Doktor Luftwistz fait une entrée remarquée en uniforme d'apparat de l'Ahnenerbe. Objectif en acquisition. Vladimirovna et Bluffy refont le coup du café (ici du champagne à deux médecins Kazaks qu'elles entrainent tour à tour aux toilettes pour les dépouiller de leurs habits, afin de pouvoir approcher Luftwistz, laissant les deux corps inconscients dans les sanitaire du hall. La conférence commence, le docteur Mengele présente ses études et conclusions sur le traitement du cancer de la peau par les métaux lourds... Enfin, Luftwistz monte sur l'estrade et partant dans sa logohrée habituelle de sale nazi, conclu à un nouveau procédé expérimental de traitement de la maladie de Recklinghausen****, "fléau des cerveaux et forces de sont peuple dominant".

Black out, panique dans la salle, et quand les lumière se rallument, l'Herr Doktor a disparu.S'en suit une descente de la SS qui réclament les papiers à nos PJs dénoncés par les médecins intrigués de les avoir vus en blouse tout à l'heure. Des cris parviennent des toilettes (Haaa! Ils y a deux personnes qui gisent ici. Dans un concensus général, les tables et les chaises et plateaux en argent volent à la figure des SS ( et de quelques docteurs qui ne se sont pas enfuis assez vite). Les verres et le champagne volent à la figure des soldats qui arrosent l'assemblée à la STG 47. Les Pjs remontent chercher leur équipement et redescendent hors de l'hotel. C'est sur le parvis qu'attendent deux assassins turcs qui sautent, tentent des acrobaties foireuses et manquent de s'empaler avec leur propres sabres*****. Ils seront abbatus sur place d'une balle******. Suivant les traces des pneus dans le sable, ils s'engagent dans des rues désertes où ils essuient des coups de feu non localisés. Plusieurs montent donc sur les toits afin de nettoyer les bâtiments des assassins et de ces messieurs de la SD-Ausland. Duel mythique et psychologiquement insoutenable au premier étage d'une maison. Balthazar fumblise******* son arrivée discrète dans le dos d'un assassin, et, armé de son fusil égyptien à verrou, fumblise sans pulp et parvient à se tirer une balle dans l'épaule en tenant son fusil à l'envers. L'assassin se retourne et fumblise sa riposte. Il finira la tête en compote, éclaté à coup de crosse de fusil. Balthazar en profite aussi pour descendre un muezzin sniper à 500m (des cris de protestations parviennent du bas de la tour). Toujours à la poursuite des traces, les Pjs croisent le chemin près d'un souk d'un petit garçon qui leur lance des oranges. Et là, c'est le drame. D'un commun accord, ils décident de lui envoyer la flashbang expérimentale de Wu, totalement gratuitement. Les rues étant très sablonneuses, la moitié du souk est vitrifiée les ânes, poulets et tapis se sont volatilisés, des formes autrefois humaines gisent, les os explosés après l'ébbulition de leurs fluides et complètement brûlés, et une dizaine de personnes à 30m s'éloignent à petits pas en hurlant, des flammes dansant sur leur vêtements et cheveux.

Au bout de la rue se trouvent plusieurs berlines noires et quelqes agents de la SD, qui ne survivront pas au fait d'être restés là. Derrière la maison, c'est le désert. Les Pjs "emprunte une kubelwagen restée là et installent une MG 42 sut le pivot prévu à cet effet. Je passerai sur les problèmes de localisation dans le désert, le Zéphyr s'étant levé. Une attaque de pillards ne les décourageront pas, surtout avec une MG. Bluffy récupère et chevauche un pur sang arabe du plus bel effet. Le chef des pillards, seul rescapé, tente de s'échapper sur son dromadaire mais se fait rattraper. Il leur indique la direction qu'a prise un convoi, un peu plus tôt, en direction d'une pyramide, et les forces de l'OSOI s'y rendent donc.
L'afrika Korp a fortifié les avants de la pyramide, Bluffy les feinte en arrivant en amazone sur son cheval, les grunts abandonnent leur MG45 et périssent sous celles non moins efficaces de MG42. Un Tigre stationne devant, par ailleurs.
Après avoir pris un soldat en otage, ils se font conduire à travers le labyrinthe et les pièges de la pyramide (l'otage périra d'ailleurs). Après quelques combats en milieux confiné (surtout en largeur), les PJs se retrouvent dans un laboratoire secret semblable à celui de Szedak où le Docteur Luftwistz, divers membres de l'Ahnenerbe, 2 atlantes, 4 Nekrosturmabteilung et un nombre incalculable de momies se trouvent réunnis. Un coup de déphaseur pour les momies, de la dynamite pour faire tomber les colonnes et les murs, aidé par les coups d'épaule de Bluffy, finissent d'ensevelir les protagonistes de l'Axe, et sont tout de même obligés de finir les atlantes à la main. Luftwistz, masochiste sur les bords, explique sont plan diabolique d'implantation de kystes chargés en énergie vitale cérébrale (d'où une collection impressionnante de cerveaux) afin de fournir un regain d'énergie supplémentaire aux untoter divisionen, déclare-t-il en riant. L'équipe s'enfuit avec le docteur et ils sortent en courant comme des dératés de la pyramide qui manque de s'écraser sur eux. Aveuglés par le soleil couchant, sortant du vent sablonneux, un char Crusader britannique s'arrête à leur pieds derrière lui une division entière roulant en ligne.

Ouf.

Faits intéressants

-Vladimirovna a pris une spé: le lancer de plateau en argent (efficace contre les loup garous).

-Bluffy a pris une spé pour sa Force de la nature: Force herculéenne.

- Les murs du quartier "visité" avaient besoin d'être rafraichis et sont maintenant d'un blanc éclatant.

-La grenade expérimentale fut classée plus tard comme la première arme de destruction massive.

-Von Gyver a gagné un char Tigre pour le prochain scénar.

-Les cadavres des grunts peuvent servir à retrouver son chemin dans une pyramide, comme le petit poucet.

-Les docteurs Lipiousevski et Lemichev vont mieux, ils se rétablissent aux Thermes Populaires de Baïkonour.

*prononcez (/whou/ ou /vou/) Et hop, 15 minutes de scénar gratuites!
**Notes aux Mjs:
Spoiler:
 
***la Société Cairote d'Elevage de Poulet.
****Neurofibromatose de type I dans sa forme kystique répartie.
*****Référence cinématographique honteuse du "cinema" turc.
******Une référence mieux et qui fait gagner du pulp.
*******échoue
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
 
Les mystères des pyramides (Campagne 2008-2009 3/4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statistique Mi-Saison(2008-2009)
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!
» Classement Toulouse L5R 2008/2009
» Photos de Transferts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OSOI :: Jouer :: Parties-
Sauter vers: