OSOI

Ce forum est le forum du jeu de rôles amateur OSOI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le travail sur le premier supplément est lancé.

Partagez | 
 

 France Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: France Libre   Dim 30 Aoû - 21:44

La France Libre

Histoire.
Le 17 juin 1940, Philippe Pétain, chef du gouvernement provisoire français, annonce à la population qu'il a l'intention de demander un armistice à l'Allemagne. Charles de Gaulle en mission auprès du gouvernement de Londres annonce, avec l'accord de Winston Churchill, sur les ondes de la BBC une incitation aux français à continuer le combat.
Des militaires français présents sur le territoire britannique, rescapés de l'opération Dynamo ou du corps expéditionnaire de Norvège, le rejoignent. En juillet 1940, ils sont environ 7 000. De nombreuses colonies françaises rejoignent la France Libre. En plus d'apporter des renforts en hommes et en matériels, ils amènent des territoires dans le giron de la France Libre, qui devient un état et plus une simple légion de volontaires. Ces nouvelles troupes combattent seules ou aux cotés de troupes alliées et conquièrent de nouveaux territoires, notamment en Afrique, souvent contre des soldats français sous les ordres du régime de Vichy.

Forces Françaises Libres

FFL est le nom donné à l'armée de la France Libre. Le premier fait d'arme des FFL est la bataille de Bir Hakeim ou faisant face à l'Afrika Korps de Rommel à moins d'un contre 10, ils donnent aux divisions britannique le temps de se regrouper. Les forces françaises libres comptent environ 50 000 hommes.

Forces Navales Françaises Libres

Les FNFL comptent environ 7 000 hommes, quarante navires, deux bataillons de fusiliers marins et une flotille d'aéronavale.

Le Surcouf

Le Surcouf un croiseur sous-marin. En effet, en plus des des torpilles que l'on trouve sur tout sous-marin, il est équipé d'un armement de surface comprenant notamment deux canons de 203 mm. Il transporte en outre un hydravion de reconnaissance. En réparation à Brest lors de l'invasion de la France, il rallie l'Angleterre ou il est saisi lors de l'opération Catapult. Confié aux FNFL, il rempli quelques missions avant d'être officiellement perdu en mer par 11° nord et 79° ouest le 18 février 1942 suite à une collision avec un cargo.
La réalité est toute autre. Le 12 février 1942 le Surcouf charge 5 agents de l'OSOI (dont 3 français) aux Bermudes. L'ordre officiel donne l'ordre de faire route vers Tahiti via le canal de Panama. Les agents de l'OSOI sont porteurs d'un ordre contresigné par le général De Gaulle. Le sous-marin doit escorter ces agents vers la mer des Sargasses et leur prêter assistance en tout. En plongée profonde, le Surcouf est pris dans un tourbillon qui l'entraîne vers le fond. Son équipage doit ensuite faire face à un abordage déterminé effectué par des créatures aquatiques à forme humaine. Ayant souffert de trop grandes pertes et dégâts lors de cet abordage, le commandant décide d'annuler la mission avec l'accord des agents survivants. Péniblement, le navire parvient à rentrer aux Bermudes.
Discrètement convoyés vers l'Angleterre, il est réparé dans le plus grand secret. Sur la requête du Lord-General Geoffrey Glarmoran, le Surcouf est prêté sans limite de temps à l'OSOI par De Gaulle. Son armement conséquent, son avion embarqué et sa capacité de transport importante le rendent particulièrement utile. En tant que navire détaché, il est manœuvré par un équipage binational.

Forces Aériennes Françaises Libres

Les FAFL sont l'armée de l'air des FFL. La volonté de De Gaulle de voir des français libres combattre sur tous les fronts mena l'escadrille Normandie-Niémen sur le front de l'est pour appuyer l'armée rouge.

Le SAS

Quand David Stirling voulut créer le SAS, il se trouva à court de parachutistes compétents. Or les français libres comptaient quelques parachutistes quoique trop peu nombreux pour mener à eux seuls des opérations. Stirling demanda donc à De Gaulle la permission d'emprunter ces hommes. Bien que réticent à voir des soldats FFL sous commandement étranger, il accepta en vertu de l'auld alliance, Stirling étant écossais.

Bureau Central de Renseignement et d'Action

Le BCRA est le service de renseignement de la France Libre. Il fournit un contingent d'hommes à l'OSOI. C'est l'autre contingent de français sous commandement étranger, justifié par la position écossaise du château McCavendish.


--
Ouf, ça, c'est fait.

Bon, on peut broder, hein, mais l'essentiel est là.

_________________
--
"Le zombi qui m'aura n'est pas encore mort."
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: Re: France Libre   Lun 31 Aoû - 20:45

On peut noter qu'il n'y a pas eu de jonction avec le Giraud et les gens d'Afrique du Nord, normal, c'est trop le bordel là-bas.

_________________
--
"Le zombi qui m'aura n'est pas encore mort."
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
Maitre Spleenhood
Rear Admiral
Rear Admiral
avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: France Libre   Lun 31 Aoû - 20:48

De quels moyens dispose le surcouf pour passer outre le blocus de la Kriegsmarine? (Au passage: tiens, un sous-marin-porte-avion-capable-de-pas-mal-de-choses de plus...)

_________________
I'M BACK !

"Les Yakuzas ne sont pas des gens recommandables, mais il ne sont pas pire que les communistes."
Police contre syndicat du crime What a Face

In the case of the great circuit of Al-Hazred, the terminator was originally a black goat, sacrificed at midnight with a silver knife touched only by virgins, but these days we just use a fifty microfarad capacitor.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: Re: France Libre   Lun 31 Aoû - 22:58

Au delà des trucs évidents, tu veut dire ? Je sais pas trop, un tas de gadgets sans doute. Peut-être même qu'il a un des Collossus portable. À réfléchir.

Auquel cas, on développe. Cette partie là reste comme ça et une nouvelle partie plus actuelle dans le chapitre OSOI. ... Pour la v12.

_________________
--
"Le zombi qui m'aura n'est pas encore mort."
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
Maitre Spleenhood
Rear Admiral
Rear Admiral
avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: France Libre   Mar 1 Sep - 18:54

La v12 s'annoncera fluffique... Very Happy

_________________
I'M BACK !

"Les Yakuzas ne sont pas des gens recommandables, mais il ne sont pas pire que les communistes."
Police contre syndicat du crime What a Face

In the case of the great circuit of Al-Hazred, the terminator was originally a black goat, sacrificed at midnight with a silver knife touched only by virgins, but these days we just use a fifty microfarad capacitor.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: Re: France Libre   Mer 2 Sep - 10:06

C'est de toute façon devenu rare de voir des versions qui apportent un changement autre que fluffique (comme par hasard, la dernière en date fait exception)

_________________
--
"Le zombi qui m'aura n'est pas encore mort."
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
France Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OSOI :: Le jeu :: Historique-
Sauter vers: