OSOI

Ce forum est le forum du jeu de rôles amateur OSOI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le travail sur le premier supplément est lancé.

Partagez | 
 

 Les nazis au musée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: Les nazis au musée   Ven 3 Juil - 15:36

Scénario joué sur Paris le 24 juin 2009 lors du week-end playmeuh

MJ : Toutoune
Joueurs : Klibr', Gégé et si quelqu'un pouvait me dire qui était le troisième


Commençons par les persos:
- un ancien chindit
- un scientifique norvégien
- un sapeur allemand antinazi

On commence in media res par la séquence pré-générique. Les persos viennent de faire sauter un arsenal produisant des munitions engrammiques (quoi que cela puisse être) à Rotterdam. Ils attendent sur une jetée le sous-marin de poche sensé les exfiltrer. Le sapeur gagne un PP en demandant si les caisses derrière lesquelles ils s'abritent contiennent des explosifs (du coup, c'est bien sur le cas). Après quelques effets pyrotechniques et quelques fusillades, ils parviennent à s'échapper.

Générique

Le lord General Glarmoran félicite les PJs pour la réussite de leur mission. Comme l'exfiltration a été un peu chaude, il leur confie une mission sensée être de tout repos.

Le service d'écoute a capté et décrypté à Bletchley park une communication indiquant que les allemands comptent dérober un objet au British Museum. Sachant que le museum contient deux chambres secrètes remplies d'objet occultes et magiques, ça craint.
Les PJs sont donc chargés d'assurer la sécurité d'un machin de 13 hectares, en pleine ville, gardé par une poignée de bobbies à la retraite contre des nazis fanatiques.
C'est tendu.
Les PJs filent donc à Londres en oubliant complètement de piller le département Khi, ce qui m'a surpris.

Après rencontre avec le conservateur (E316, euh non, Docteur Wilkins, gilet, nœud papillon, lunettes dorées et montre à gousset) et le chef de la sécurité (Constable Jenkins, 62 ans, 115 kg), nos "héros" décident d'aller faire un tour au siège du MI-X*, département d'espionnage occulte dépendant du SIS et sensément responsable de la sécurité magique de Londres. Une fois arrivés à Baker Street (pas loin du siège du SOE), dans les locaux de "Mohaganny and Irvine Experimentation tolls", la couverture du MI-X, ils se heurtent au barrage de la secrétaire qui refuse de leur accorder une recontre avec Sir Turner, responsable de l'assurance des expéditions (ou responsable de la relations avec les services alliées). Ce n'est qu'aux agents de la sécurité qu'ils penseront à montrer leur cartes.
Un des agents escorte donc nos pieds nickelés dans un dédale de couloirs qui n'occupent pas tous le même bâtiment, voire le même continuum. Ambiance club anglais victorien. Sir Tuner montre un enthousiasme très limité, insinuant que les agents du MI-X n'ont pas besoin des terroristes espions adeptes des sciences occultes dans leurs pattes, surtout s'ils veulent conserver le British Museum en un seul morceau.
En revenant du coté du Museum ils remarquent une poignée de gens en costume-cravate-parapluie-melon-moustache qui s'appellent tous Smith. Ils sortent ou entrent parfois d'une camionnette de poissonnier qui sent la peinture fraiche.
Etant donné que les entrepôts occultes secrets sont en sous-sol** les PJs décident de tenter d'entrer plus ou moins discrètement pour tester l'efficacité des vigiles. Résultats : pas terrible.
Peu après, ils décident d'aller voir le concierge chargé de la chaufferie. Il s'avére que c'est un agent du MI-X qui ne les laisse partir qu'après avoir examiné leurs cartes de services sous le menace d'une arme.***

Pour tuer le temps en attendant le soir chacun se met à son occupation.
Le scientifique, supposant que l'assaut viendra du sol se met à bidouiller un sysmographe pour détecter les forages.
Le sapeur lui se met à chercher dans les collections ce que les espions nazis pourraient bien vouloir.
Le chindit circule parmi les gens et cherche à en repérer des louches.
Et il en trouve. Un couple avec une poussette passe plus de temps à reluquer la sécurité que les oeuvres. Il décide donc de les suivre. Il les retrouve dans un hôtel dans un quartier un peu moins riche. Un stratagème avec une prostituée plus tard****, il trouve le numéro de leur chambre (19).
Après s'être aperçu que faire faire une descente par la police serait trop long, il recrute ses collèges (ou peut-être seulement un d'entre eux, je ne me rappelle pas bien) et monte à l'assaut. Ils se font passer pour des cambrioleurs et assomment le réceptionniste. Quand ils défoncent la porte (au deuxième essai) ils trouvent l'homme à couvert derrière le lit et le landau dans un coin.
En entrant l'un des agents se fait percuter dans le dos par une porte, l'homme plaqué dans le lit ouvre le feu et une volée de balles et d'imprécations en allemand sort de la poussette. Une femme***** en uniforme en cuir noir moulant était caché dans la salle de bain de la chambre d'hôtel. Elle parvient à s'enfuir en sautant par une fenêtre non sans avoir esquivé une paire de balles et s'être rendue invisible. Un membre du groupe tente de la poursuivre, mais échoue. L'homme planqué se fait descendre et comme le landau s'avère blindé, les deux membres de l'OSOI présents le plaquent contre le mur et frappent dessus pour étourdir son occupant qui se trouve être un nain en uniforme de la Wehrmacht. Ils l'embarquent en volant un taxi sous les yeux médusés d'une foule attirée par les coups de feu.
Quand ils tentent de l'interroger, il a avalé une capsule de cyanure. Ils appellent l'OSOI pour faire fouiller la chambre d'hôtel par des agents spécialisés. Il se trouve que les manifestes du bateau qui les a amené montrent qu'ils possédaient de nombreux bagages imposants.
Durant la nuit, les pjs sont réveillés par une alarme déclenchée par le sismogaphe installé par Sven Olafson. Ils se précipitent dans le musée et y trouvent de nombreux agents du MI-X ainsi que des policiers ******. Le réseau de catacombes menant à la première réserve secrète a été dynamité.
Les persos sautent dans un trou menant vers les tunnels du métro****** à la poursuite de lumière s'éloignant, eux mêmes suivis par le MIX.
Arrivés à proximité d'une station, tout ce petit monde se fait tirer dessus par une mitrailleuse de (très) gros calibre. Un Kuberpanzer de l'Eisenwehr couvre la retraite de ses camarades. Le sapeur l'arrose de grenades alors que le chindit tente de la contourner par les couloirs environnant tandis que le scientifique s'approche par le bas du quai. Quand le deuxième (perso) sort d'une porte restricted area, le pilote du KP pivote, ce qui permet à Sven ******** de sauter sur le quai et de se jeter sur son dos. Au final l'engin est détruit et la poursuite peut continuer.
Au final, après avoir zigouillé 2-3 grunts qui traînaient pas là, ils finissent par abattre la femme de l'Hexenkorp (tenter de se transformer en ombre dans une station de métro brillamment éclairé n'est PAS une bonne idée).
Ils retrouvent dans son sac une boite en fer scellée de plomb. Elle contient un bâton brisé par le milieu.

Mission accomplie.

* Military Intelligence, departement X
** Une ancienne catacombe accessible depuis la chaufferie et une station de métro fantôme (non reliée au réseau) connecté au précédent et au siège du MI-X
*** Soyez certains gentlemen que je répugne d'ordinaire à user de tels procédés.
**** Il ne s'agissait que de l'envoyer frapper à toutes les portes
***** Hexenkorp
****** de la special branch
******* ligne désaffectée, mais ça, j'ai pas eu le temps de leur dire
******** Oui, c'est le seul perso dont je me rappelle du nom, sans doute parce que je l'ai suggéré

Le bâton, c'est celui de Moïse. C'est tellement plus pratique d'envahier l'Angleterre à pied, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
 
Les nazis au musée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Musée Marmottan Monet
» Paris - Le Musée d'Orsay...
» musée de la saucisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OSOI :: Jouer :: Parties-
Sauter vers: