OSOI

Ce forum est le forum du jeu de rôles amateur OSOI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le travail sur le premier supplément est lancé.

Partagez | 
 

 La bataille de Koursk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: La bataille de Koursk   Ven 3 Juil - 15:30

Les PJs sont convoqués par le Général Glarmoran, directeur de l'OSOI. Les allemands tendent visiblement un piège à l'armée soviétique aux environs de Koursk. Des forces visiblement insuffisantes défendent une poche aux alentours de Koursk. Une attaque massive de l'armée rouge permettrait d'enfoncer les lignes allemandes et d'attaquer l'arrière des lignes. Néanmoins l'IS* indique que cinq villages ont été fortifié notamment par des moyens magiques. Ces cinq villages forment un pentacle parfait autours de Koursk. Il est donc à craindre que les combats dans ces villes formeraient des sacrifices nécessaires à une quelconque action. Or, la destruction de l'armée massée pour Koursk laisserait le champs libre aux panzerdivisions pour foncer sur Moscou.

Bref, les PJs** sont envoyés sur place. Leur objectif : stopper l'invocation.
Grâce à des résistants ils sont cachés dans un avion de transport de matériel de la luftwaffe qui doit passer à proximité du lieu des évenements.
Une fois à proximité (et après avoir réveillé un de ses membres) le commando prend le contrôle de l'avion ( quand un PJ se présente au milieu de trois grunts***, ce sont ces derniers qui sont en infériorité numérique). La suite est plus confuse (pour le MJ). Ca implique du largage de caisse et du crash d'avion.
Bref, ils finissent par se parachuter.
Le crash de l'avion fait une petite diversion et nos héros réussissent à passer sans presque tuer personne.
Après être entré dans la ville, les agents de l'OSOI montent sur un toit pour faire le point de la situation. C'est pas génial. Panzers, infanterie, zombies, ... Concentrés dans des bâtiments qui fonr office de casernes.
Pour une raison que j'ai oublié, ils finissent par vérifier les caves des maisons. Dans l'une d'entre elles ils découvrent un étrange appareil arcanique. De cet appareil part un gros cable indestructible qui s'enfonce dans le sol par un puisard.
Nos héros décident donc de suivre ce cable dans les égouts. Ils le suivent sans encombre (ha si, un groupe de KF) jusqu'à proximité d'une batisse.
Ils sortent des égouts pour investir cet immeuble qu'il découvrent gardé **** par deux sentinelles dans un long trench-coat de cuir et portant un masque à gaz. Ces sentinelles se révélent particulièrement coriaces et plusieurs agents sont blessés lors de l'affrontement. L'examen des corps montre qu'il s'agit de zombies équipés de nombreux appareils étranges.
Le bâtiment lui-même n'est qu'une coquille creuse. Seul un escalier dans une cage monte jusqu'en haut. Tous les autres accès sont murés. Les commandos empruntent cet accès sauf l'un d'entre eux qui préfére l'escalade. Ils se retrouvent sur une plate-forme surmontant un appareil des plus étranges ressemblant à une bobine de Tesla. Alors que les coups de feu et les explosions s'intensifient à l'extérieur, des éclairs parcourent cet assemblage.
La pièce est occupée par quelques soldats, deux loup-garous, un autre membre de la Nekrosturmabteillung, deux scientifiques et un officier.
L'alpiniste entre par une fenêtre et les autres prennent possession de la plate-forme du haut.
S'ensuit une série d'actions épiques dont j'ai oublié le détail. Je me rappelle de quelqu'un sautant d'une plate-forme avec un sturmgewehr '47 dans chaque main en mitraillant les bidasses du bas. Il y eu aussi quelques démêlés avec les werwolfens jusqu'à ce ce que quelqu'un se rappelle posséder des munitions en argent.
Au bout de quelques minutes il ne reste de vivant que les deux scientifiques et l'officier (et bien sur tous les persos). L'officier ayant par miracle survécu à tous les coups de feu tiré contre lui, Greg Callahan l'engage poing contre sabre, tandis que le reste de l'équipe tente de neutraliser les scientifiques qui se rapprochent de l'éclateur de Vril qui crépite de plus en plus. Tandis que l'officier (Wolfgang Von Totenkopf si ma mémoire est bonne) est neutralisé au prix d'une cicatrice cinématique, les deux autres nazis se défendent.
L'un projette sur les héros un éclair heuresement sans effets nefastes tandis que l'autre ranime la dizaine de bidasse qui se jettent sur nos héros. Un déphaseur de champ nécromantique***** plus tard, l'affaire est réglée.
Flinguer les deux derniers affreux n'est pas particulièrement long et poser les explosifs encore moins.
Les agents de l'OSOI sortent du batiment en précédant de peu une explosion énorme alors que les troupes russes pénetrent dans la ville.
Les éclairs qui vrillaient le ciel en formant un pentacle parfait (pour peu que l'on observasse d'une hauteur respectable) se coupent net, anéantissant le plan allemand ******.
Peu après, nos PJs utilisent leurs mot de passe pour s'identifier auprès du NKVD.


* Et si on créait une division de l'Intelligence Service spécialisée dans le renseignement occulte ? L'OSOI doublant le SOE sur la partie action.
** A ce sujet, vous pouvez parler un peu de vos persos ?
*** Qu'est ce que vous diriez de Kanonenfutter
**** sur le coté qui n'est pas bordé par une caserne
***** Mark III
****** Bien fait

Note : ce compte-rendu a originellement été posté sur le site du Play-Meuh par moi-même
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
Maitre Spleenhood
Rear Admiral
Rear Admiral
avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bataille de Koursk   Dim 5 Juil - 14:33

Toutoune a écrit:
** A ce sujet, vous pouvez parler un peu de vos persos ?

Houu! C'était il y a longtemps... Je me souviens que j'incarnais Aziz de Gaulle, le beau frère caché du général en afrique du nord.
Fiche technique: as de la gachette (sten*), scientifique spé bidouillage de radio, beau parleur (pour revendre du matos), et trapeur spé "coureur des sables". Défaut: maladroit.

Pour ce qui c'est passé dans l'avion, j'ai arraché la rdio du cockpit, on a tergiversé sur la manière de larguer les caisses en métal sur une usine plus bas, quitte à y ajouter un peu de napalm, et il y avait un filet dans la soute, on s'est battus pour en récupérer un bout qui nous a servi à je sais plus trop quoi d'honteux. A force de pallabres, on a du sauter en catastrophe.

Bon, pas de chance pour moi, il n'y avait pas de sable, mais de la boue. Je me souviens être resté accroché à un sapin (malchance) après le parachutage, et que Callahan m'a fait descendre en l'abbatant.

Je retiendrai le duel avec Totenkopf, insensible au balles, même si on avait réussi à casser son monocle, il me semble...
Enfin bon, un duel à main-sabre, c'est trop classe.

Sinon j'ai essayé de récupérer des trucs un peu partout et de les refiler aux gens.

Ha oui, je suis tombé dans la fosse aux loups garous. C'est vrai qu'on avait des balles en argent...

Tiens, tu devrais poster la carte que j'ai vu dans les matériels d'OSOI.

*Han, tu as oublié la Sten Mk II dans le pdf... Paââas bieeeen...
Et le Weibley Mk IV, pendant qu'on y est...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
toutoune
Admiral
Admiral
avatar

Messages : 1038
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Hauts de seine

MessageSujet: Re: La bataille de Koursk   Lun 6 Juil - 18:29

Maitre Spleenhood a écrit:

Bon, pas de chance pour moi, il n'y avait pas de sable, mais de la boue. Je me souviens être resté accroché à un sapin (malchance) après le parachutage, et que Callahan m'a fait descendre en l'abbatant.

Malchance c'était le mathématicien peau-rouge de Seb, non ?

Citation :

Je retiendrai le duel avec Totenkopf, insensible au balles, même si on avait réussi à casser son monocle, il me semble...
Enfin bon, un duel à main-sabre, c'est trop classe.

Vi, mais lui il avait une invulnérabilité narrative.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/osoijdr/
Maitre Spleenhood
Rear Admiral
Rear Admiral
avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La bataille de Koursk   Lun 6 Juil - 20:04

Si. Je crois que c'était plutôt "maladroit".
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lespacespleenhood/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille de Koursk   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille de Koursk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse
» Règle sur la bataille navale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OSOI :: Jouer :: Parties-
Sauter vers: